Pour vivre heureux…

« Je n’ai jamais su me souvenir, comme s’il n’y avait plus de passé…Pas moins d’avenir, pour éviter les prédictions qu’ils n’assumeront pas ! »

                                               An Tony’M (chronique du désenchantement)

Tout est question de perspective: si l’on veut explorer le monde qui vient à travers notre quotidien, alors il faut se placer au centre et non à la périphérie. Difficile quand on est en retrait, voir effacé…

Cela suppose une immersion au coeur de la création, la lecture assidue des romans écrits par une génération de jeunes romanciers: des femmes et des hommes qui ont vu s’écrouler le mur de Berlin, se faner les colonialismes, s’estomper les idéologies, s’ouvrir les frontières, perdurer l’exil, s’avancer le terrorisme et les guerres civiles… bref, qui ont assisté, de l’intérieur, à l’avènement d’une société nouvelle. Celle qui inaugure notre siècle. « Et qu’ils entreprennent de raconter ».

Petit rappel…L’aventure, c’est aussi ça :

Celui qui publia son premier chef-d’œuvre fort tardivement, à quarante-sept ans, prétendait n’écrire que pour une poignée d’élus, «des amis inconnus». Il aimait le bonheur mais aussi les jeux. «Je mets un billet de loterie dont le gros lot se résume à ceci: être lu en 1935», écrit-il dans La vie de Henry Brulard…Oui je parle bien de Stendhal…

“Je ne peux pas dire qui je serai demain. Chaque jour est neuf et chaque jour je renais.”

                                                                          Paul Auster

Beaux et grands bâtiments…

Beaux et grands bâtiments d’éternelle structure,
Superbes de matière, et d’ouvrages divers,
Où le plus digne roi qui soit en l’univers
Aux miracles de l’art fait céder la nature.

Beau parc, et beaux jardins, qui dans votre clôture,
Avez toujours des fleurs, et des ombrages verts,
Non sans quelque démon qui défend aux hivers
D’en effacer jamais l’agréable peinture.

Lieux qui donnez aux coeurs tant d’aimables désirs,
Bois, fontaines, canaux, si parmi vos plaisirs
Mon humeur est chagrine, et mon visage triste :

Ce n’est point qu’en effet vous n’ayez des appas,
Mais quoi que vous ayez, vous n’avez point Calliste :
Et moi je ne vois rien quand je ne la vois pas.

          François de Malherbe  (1555-1628)

 


10 réflexions sur “Pour vivre heureux…

      1. Bonjour Tony,
        A je suis surprise que tu ne l’ai pas reçu :s
        J’ai fais partir le mail le 13 de ce mois, bon sa fais rien…
        Je ne pense pas avoir le temps à mis consacrer et ces 2 mois ne vont pas être de tout repos pour moi…
        Passe une bonne soirée Tony
        Toujours au top tes articles 😉
        xoxo

        Aimé par 1 personne

      2. C’est très gentil de ta part Tony
        J’ai enfin pu récupérer mon pc après une petite panne qui m’a fait très peur pour le coup lol
        Mais il faut avancer sur mes articles surtout ceux pour ces vacances, donc pas de minutes à perdre lol
        Toujours au plaisir de te voir sur mes articles 😉
        Prends soin de toi aussi
        xoxo

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s